Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Will Menter, Saint Philibert

A Dijon, église Saint Philibert, installation sonore, performance de Will Menter, « Inhabitation ». Début juin 2022.

Quatre potences sont installées dans l’église Saint-Philibert. Will Menter (musicien et artiste plasticien) les nomme « pendules ». Il actionne chacun d’eux en transmettant un mouvement de balancier. Celui-ci vient toucher ou effleurer les matières posées au sol. La sonorité diffère suivant la matière: bois, pierre, ardoise ou métal. Sourds, clairs, vibrants…

L’artiste circule en permanence dans l’espace. Il modifie un élément par-ci par là, il écoute, il manipule, il observe… On le suit timidement. On le regarde agir. Chaque oeuvre n’existe que lorsqu’il intervient. Mais les sons se prolongent pendant un moment, après le geste de l’artiste de lancer son pendule. On attend. On s’assoit. On guette la rencontre entre l’objet qui frappe et celui qui résonne. On s’étonne du hasard. Ou on admire l’organisation des sons qui deviennent musique. On évoque xylophone, bol tibétain etc. On laisse passer délicieusement les silences remplis d’espoir d’un nouveau son… Le rythme ralentit doucement. On attend. On espère. On voudrait que Will Menter revienne. On sait que ce sera différent à chaque fois.

Ces quatre installations ont aussi leur beauté hors sonorités. Leur propre esthétique nous touche aussi.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>