Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Loading

A l’Hostellerie, « Les Inattendus », Dijon

L’Hostellerie, avec Itinéraires Singuliers, dans le Parc de la Chartreuse, à Dijon, nous offre une bonne exposition à voir jusqu’à fin décembre, « les Inattendus ». Du mercredi au dimanche, 13H30-17h30.

Raymond Mitaine ouvre l’expo avec « Mon père en hiver ». Dans la première salle, circule une ombre obsédante, mais bienveillante je crois.

Continuer à lire cet article…

Espoir Exils, Le Cèdre, Chenôve

26 artistes ont travaillé sur le sujet de l’exil, de la migration, de l’accueil des migrants … Fédérés par le MRAP, ils exposent 70 oeuvres en tout au Cèdre, à Chenôve. Jusqu’au 22 octobre. Du lundi au vendredi 13h30-18h et samedi 10-12h. Beaucoup de scolaires ont engagé une réflexion à l’occasion de leur visite

Continuer à lire cet article…

Charles Belle, Arc-et-Senans

Charles Belle est né dans le Doubs, il a fait ses études aux Beaux Arts de Besançon. Et cette année Jura et Doubs l’exposent en sept lieux. (Je n’ai vu que l’exposition de Arc-et-Senans, à la Saline). Cette grande rétrospective du célèbre peintre dure jusqu’au 15 janvier 2023.

extrait

Dès l’escalier monumental de

Continuer à lire cet article…

Sally Gabori, Fondation Cartier, Paris

Jusqu’au 6 novembre, la Fondation Cartier, à Paris, accueille des oeuvres de la peintre aborigène Sally Gabori (de son vrai nom Mirdidingkingathi Juwarnda). 11-20h. fermé le lundi.

Thundi 2010

Deux façons d’aborder la peinture de Sally Gabori. -1 La première, simplement: entrer dedans, nager avec le courant, se laisser aller entre blocs, flux, écume,

Continuer à lire cet article…

Le Consortium, nouvelles expos 2022-2023

Trois nouvelles expositions au Consortium de Dijon, rue de Longvic, depuis le 1er juillet 22 et jusqu’au 23 janvier 2023. ( plus la sélection française de la collection du Consortium Museum) Du mercredi au dimanche de 14 à 18h et vendredi 14-20h.

Franchement, pour ma première visite en expo après un été de

Continuer à lire cet article…

Yan Pei-Ming, musée des BA

« L’Homme qui pleure », l’exposition de Yan Pei-Ming au musée des Beaux-Arts de Dijon, c’était en 2019 (il reste les grands portraits de sa maman dans la salle des tombeaux.)

Vous pouvez agrandir les visuels en cliquant dessus

Oui, le musée des Beaux-Arts de Dijon est réouvert! On le sait! On en parle

Continuer à lire cet article…