Recevoir un email pour chaque nouvel article?

« Air », La Coupole, Dijon

Sur la petite vingtaine d’expositions prévues en ce juin 2021, à Dijon et proche, il faut bien commencer par un bout! D’abord, ce fut pour moi La Ferronnerie, avec artistes polonais et français (venu de Eco, à Sacquenay, avec Fred Gagné). Pas eu le temps d’en parler ici, pfuiiiit! Déjà disparue! Mais ce fut un bon souvenir. Hâte de les revoir.

Et puis, La Coupole, rue Ste-Anne, jusqu’au 13 juin. 9-18h. Artistes 13+ et artistes maliens (association Nord Sud Bourgogne Mali) .

Il y souffle un petit vent de légèreté. Comme si, finalement, on voulait sourire de cette situation covidienne. Ou, comme si on avait un peu perdu pied, comme si on s’était un peu perdu soi-même ou comme si on ne voulait surtout plus se prendre au sérieux ni perdre le moral. (Je parle des 13+ que je connais depuis longtemps). L’humour n’a jamais été aussi présent. Un côté naïf, aussi, parfois. Gentillet. Oiseaux, papillons, bisous, cheveux au vent, jeux de mots…

Certes, le thème de cette année était l' »Air »! De quoi faire léger, en effet!

P.Serre

Certaines œuvres, cependant, ont une aura plus attractive que d’autres. Une force émotionnelle en émane (pour moi, en tout cas). Quelque chose qui relève de la créativité. Celle qui surpasse la réalité. Ce qui n’empêche pas le comique par moments. Un comique à La Charlot! A double sens!

F.Adenis

Voici, en vrac, ce qui m’a touchée: ce bel objet en pâte de verre translucide, mi-poumon mi-aile…Ce bonhomme clownesque et pitoyable qui lutte contre le vent (ou cherche l’envol?)… Ces fleurs-moulins à vent, aux multiples visages et graphismes, qui jouent si bien des ombres de la salle… Cette minutieuse broderie sur nappe ancienne qui vibre avec les souvenirs…Cette drôle de ribambelle, en escalade dansée, observée par de très belles et académiques sculptures… Et le grand triptyque évoquant les migrants… toujours aussi touchant et puissant (mais on connaissait déjà!)

M.Riond
E.Lagnien
E.Martinand

[Les artistes que je viens d’évoquer: Fabienne Adenis, Monique Riond, Evelyn Lagnien, Michèle Millerot, Eliane Martinand, Pascale Serre.]

Je me suis bien sûr arrêtée devant tous les autres, souvent avec intérêt. Les maliens (ci-dessous, mes préférés) ont leurs sujets, leurs couleurs…Et c’est bien.

l' »Air » a suscité aussi de beaux textes chez les artistes! Poétiques ou drôles, sensibles…Ne pas oublier de se pencher sur leur lecture!

Harrabi Hbyba
Mambo’os D27

Cliquer sur les visuels pour agrandir

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>