Facebook

Salon Art Actuel

A Chevigny-saint-Sauveur (au Polygone, fléché) , pour la troisième année , le Salon Art Actuel a proposé une palette de vingt peintres et sculpteurs.  Octobre 2012.

Je me suis pris quelques bonheurs, ici ou là, en longeant les panneaux habilement placés dans cette grande salle du Polygone (qui, à priori, est assez ingrate ! Il faut savoir en tirer parti!) . J’ai eu l’impression que la sélection de Patty Prince, l’organisatrice de ce Salon, s’affinait d’année en année …

Parmi les meilleurs souvenirs de ma visite:

François Gauchet reste l’un de mes préférés (quand je pense qu’il a été refusé à la Galerie La Source, ça me fend le coeur… Reposera-t-il candidature?)  Etonnante impression que la peinture mène sa main.  Que la peinture le magnétise.  Qu’elle dirige la danse.  Qu’elle est toute puissante. Mais c’est une peinture qui sait où elle va.  Et elle trace, étale, coule, applique, recouvre…avec un beau sens du rythme plastique. Chaque toile est le petit récit d’un moment quotidien.

http://francoisgauchet.over-blog.com/

Gérard Zaurin m’a laissée pantoise. Fouillé, son dessin est d’une remarquable qualité . Mais ce sont surtout les sujets traités qui m’ont intéressée au plus haut point. Avec cet artiste, on a l’impression de descendre sous la terre, à l’intérieur d’une tombe.  Lambeaux de squelettes et de linceuls… S’entremêlent et se tordent des membres ou des morceaux de corps, parfois comme  ficelés dans des bandelettes de momies.  Mort et douleur de l’homme entortillé dans ses contraintes, ses peurs, ses ambiguïtés, ses complexes… Mais jouissance peut-être aussi.

http://zauringerard.canalblog.com/

Yves Hasselmann m’a beaucoup intéressée. Il est peintre et compositeur.  Il allie musique et peinture. Il présente ici une seule oeuvre, conjuguée en variations (sa « Family ») . Quatre blocs bleus cernés d’un gros trait noir,  posés en équilibre les uns sur les autres, sur fond gris et jaune.  Et reproduits…Comme une phrase musicale.  Un CD accompagne sa présentation.

http://www.hasselmann-peintre.com/l

Parmi les abstraction nombreuses qui fleurissent ici, je retiens celles de Igor Mysiats qui fait circuler à grande vitesse ses signes de couleur, explosant en feux d’artifice, ou rangeant son écriture-éclaboussure dans un cadre plus sage.

Celles de Guillaume Vervandier, aussi,  qui fait fonctionner ses masses comme des forces qui s’affrontent ou s’unissent. Valérie Le Blévec est un peu dans le même cas.

http://www.galerie-creation.com/guillaume-vervandier

http://www.spectable.com/igor-misyats-artiste-peintre/155717

Une remarque particulière pour le travail original d‘Anaïs Eberspecher. Pas de peinture, ici, mais un tissage de rubans adhésifs du plus bel effet.

Côté sculptures, Monique Riond est là et c’est tant mieux.  On adore toujours ses personnages discrets, timides, sages, mais si présents et si vivants… Il faut parfois aller maintenant les dénicher dans leur petite maison!

Ne pas ignorer aussi  Emmannuelle Seys,  qui a quelques pièces fortes sur la condition humaine.  Guillaume Martin n’est pas à oublier, avec ses créatures filiformes de fer ou de bois, entre végétal et humanoïde.  Christelle Dupaquier est de retour avec ses petites filles espiègles et audacieuses: plaisir!

J’ai donc cité mes préférés…

Cliquez sur les visuels pour agrandir et pardon pour la pas très bonne qualité!

5 comments to Salon Art Actuel

  • Merci de votre commentaire très juste.

  • Si je devais garder un qualificatif qui revient régulièrement en face de mon travail ce serait bien « PANTOIS ». Mort et douleur de l’homme et jouissance aussi, les deux sont tellement inséparable…Merci. Je garderai de cette expo le souvenir de la rencontre avec des oeuvres de qualité (des artists aussi), dans un espace bien structuré, équilibré et lumineux…Chapeau à l’organisation.

  • Merci à vous de présenter la Salon avec autant de ferveur et particulièrement pour l’appréciation que vous avez de mon travail.
    Quand à la Galerie La Source, je pense en effet retenter une proposition car l’endroit serait propice à une présentation en grand nombre de mes peintures, même si j’entends bien ne pas y présenter d’oeuvres anciennes quitte à proposer une cohérence très apparente.
    Merci encore a vous et j’en profite, ici, pour remercier les organisateurs du Salon (ils se reconnaitront)et encourager les artistes à venir proposer leurs travaux pour les ou les salons à venir.

  • Patty

    Sans les artistes ce salon n’existerait pas. Avec eux, c’est une grande découverte autour d’une même passion, et je donne le maximum de mon énergie pour que tous les artistes soient heureux.
    Yves, et bien, je suis fan de « sa Family », c’est pas pour rien que le numéro 7 de celle ci , symbolique de la date de naissance de mon fils (07/07), nous sourit en entrant dans la maison.
    Gérard, alors là, c’est un énorme respect devant son travail, et aussi une merveilleuse rencontre. Sacré bonhomme, et qui fait un thé, je vous dis pas! Mais quel talent il a…le public a été scotché.
    Pour des artistes tels que vous deux, j’ai très envie de continuer Art Actuel et de lui donner une dimension artistique reconnue certes, mais aussi et surtout une dimension humaine face à des rencontres inoubliables.
    Merci à vous, et à quelques heures de voir l’édition « 3 » de Art Actuel refermer ses portes, à tous je vous dis merci, et à très bientôt.

  • Patty

    François, sans te flatter je pense que tu mérites amplement l’ouverture sur certaines galeries. Alors si le message peut-être entendu par la source ce serait je pense juste, et tout simplement un honneur pour eux d’exposer un artiste comme toi.
    Toute la particularité de ton travail est dans la cohérence de tes toiles justement, aussi soit tu peux être compris par les plus avertis, soit rejeté par ceux qui n’ont pas saisi ton travail , et alors c’est bien dommage.
    Soulage serait-il compris s’il n’avait pas sa propre cohérence ……..

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>