Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Mario Chichorro, L’Hostellerie

A l’espace d’art L’Hostellerie, dans le parc de la Chartreuse, Dijon, une exposition de Mario Chichorro était à voir au printemps 2022

Est-ce que ce sont les pièces d’un puzzle géant qui, une fois assemblées, formeraient une sorte de genèse de l’humanité? Est-ce que c’est une Bible racontée en images? La Bible façon Mario Chichorro?

Aux murs des salles de L’Hostellerie (décidément j’aime de plus en plus ce lieu d’art!) sont accrochées des dizaines de bas-reliefs très colorés. Telles des cellules bourrées de vies. Une foultitude de personnages se serrent dans de petits espaces. Ils se casent dans leurs étroites fenêtres d’existence. Tous les vides sont occupés.

Ces êtres « soumis à aucune loi » (dixit l’artiste lui-même) affichent des visages cabossés, tordus, grimaçants…Parfois, l’un d’eux s’est échappé et a atteint une grande dimension. Mais il devient alors le support d’autres vies. Car Chichorro peint dans les moindres recoins. Toute surface peut accueillir un dessin. Et les scènes se multiplient à l’infini, relevant de fables, de contes, de légendes, de chansons…Comiques, érotiques, mystiques… Tout un univers secret et personnel.

Cette boulimie de couleurs, d’images, de reliefs et cette absolue liberté de l’artiste n’empêchent aucunement une maîtrise, une architecture, une harmonie… Et les sculptures sur pied sont également étranges et merveilleuses!

Pour agrandir les visuels, cliquer dessus

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>