Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Elodie Régnier, Dijon vu par

Le « Dijon vu par » 2021 était comme chaque année au palais des Ducs, salon Apollon. Une photographe, Elodie Régnier.

Contrairement à ce qui est écrit plusieurs fois sur le Livre d’Or, cette expo n’est pas nulle… (Comment peut-on écrire tant de choses méchantes, idiotes et agressives? Je n’en ai jamais vu autant. Le monde ne s’arrange pas, décidément)

Certes, c’est épuré. Assez peu de photos exposées et juste une vidéo sur double écran télé au centre de la salle. Moi, ça me suffit. Les photos, évidemment de belle qualité, sont tirées sur grandes toiles noires. C’est beau.

Certes, ce n’est pas la rue de la Liberté, la place Wilson, l’Hôtel de Ville ou les Grésilles. Eh bé non! Des fleurs en gros plan, des chiens, la loge du maire au théâtre, un extrait d’une oeuvre du musée… Comme des coups de coeur. Comme des petits coins de mémoire. Comme des détails inattendus qui sont restés sur la rétine. « Vu à Dijon »!

Sur l’écran, défilent des images qui ne s’attardent pas, qui s’enchaînent sur un détail imperceptible. Rien d’extraordinaire, mais des flashs de visites, de promenades, de trajets… Tels que nous les vivons tous. Mais savons-nous regarder la banalité? L’artiste, oui.

Ce « Dijon vu par » ne restera peut-être pas dans les annales, mais, franchement, on ne perd pas son temps à y aller, on passe un agréable moment et on peut même s’asseoir et … réfléchir!

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>