Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Chiharu Shiota, Paris

A la galerie Templon, Grenier St-Lazare, à Paris, a exposé, cet été 2020, la plasticienne japonaise Chiharu Shiota. Titre: « Inner Universe ». Du mardi au samedi, 10-19h.

Sa façon à elle d’exprimer les choses c’est le fil (encore que cette fois, elle utilise un peu le verre, le bronze…) Ce fil, fragile et doux, elle le noue, le tisse, l’étire… Jusqu’à des réseaux inextricables qui emprisonnent dans leurs filets quelque objet de la vie (robe de mariée, livre, photos anciennes…)

Très souvent, ce fil est rouge. Comme le sang. D’où cette impression de regarder à l’intérieur du corps. D’autant plus que Chiharu Shiota, ici, enferme (entre autre) d’anciens livres d’anatomie dans ses cages de fils. L’installation centrale, elle, est faite de fines lanières et lambeaux de cuir rouge. De grands filets suspendus, comme des corps dont il ne resterait que les réseaux sanguins. Des circuits de vie en attente de retrouver des carcasses et de se remettre en route.

L’oeuvre de cette artiste, décidément, frappe au coeur. Le don de dire la vie et ses mystères, autrement. La mémoire, la mort, la présence, l’absence, l’intérieur et l’extérieur de nous-même, le lien entre l’humain et le vivant de l’univers…Je suis toujours épatée par ces plasticiens qui ont le moyen d’évoquer de façon tangible (et si c’est de façon esthétique, c’est encore plus formidable!) tout ce que nous, nous ressentons très vaguement, que nous ne comprenons pas, que nous ne nommons pas…

Ses tableaux de fils et ses dessins sont extraordinaires également.

1 comment to Chiharu Shiota, Paris

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>