Facebook

Viola Montenot, au Simpatico

viola2violasculptureFin juin 2010, Viola Montenot, d’origine slovaque, en France depuis 1970, a présenté son travail de peintre et de sculpteur au restaurant italien Le Simpatico, rue Berbisey, Dijon. Passionnant…

De son perchoir (ses personnages sont toujours en vue plongeante, distants de nous), Viola Montenot observe notre société de petits humains qui s’agitent vainement et dansent une drôle de chorégraphie sans rimes ni raison. Ils courent et s’enfuient. Ils gravitent autour d’étranges engrenages (à la CH. Chaplin dans les Temps Modernes) où ils semblent travailler sans conviction. Ils tentent de s’envoler, par toutes sortes de moyens et d’engins qu’ils fabriquent souvent eux-mêmes. Ils sont seuls, se croisent sans se voir, se tournent le dos…Quand ils lèvent le nez vers nous, c’est pour faire signe à celui qui a enfin réussi à décoller de ce monde inepte..mais pour combien de temps? Un avion, un deltaplane, un parachute…ça se repose toujours sur le sol. Ce sol, vu de haut, qui prend tant d’importance ici :  on y dessine les projets d’envol, de grands portraits y semblent peints… Tout, dans les peintures de Viola, contribue à dire « l’absurdité de la vie » (les termes de Viola elle-même). Et, dans ses oeuvres récentes, apparaissent des petits papiers pliés, peints ou collés. Les formes de certains tableaux, elle-mêmes, évoquent des pliages. C’est une constante chez Viola, il y a quelques années elle peignait sur d’anciens draps dont elle conservait le pliage.

Cocotte, bateau, avion…Un origami simple et enfantin. Comme si l’homme n’avait plus que cet outil dérisoire pour échapper au monde. Le destin réduit à un bout de papier.

L’univers de Viola, avec une palette en contrastes de blancs et bruns sombres, des éclats de bleu ciel, des fonds mouchetés souvent très travaillés, est à la fois chaleureux et inquiétant. Deux sculptures complètent cette expo. Dans la même veine de beauté grave et touchante.

Cliquez sur les photos (en deux fois) pour agrandir

1 comment to Viola Montenot, au Simpatico

  • christiane Bruley

    merci pour ce petit texte qui transcrit très bien l’atmosphère de l’expo de Viola, c’est toujours agréable de te lire Mijo
    Bises Chris

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>