Facebook

Christine Hach, Talant

A la Galerie Espace Brassens, à Talant, a exposé en juin 2010 Christine Hach, artiste allemande.

Vous entriez dans la galerie et vous étiez aussitôt saisi par l’univers envoûtant de Christine Hach. Mi-végétal, mi-animal, mi-humain. Vivant, en tout cas. Ce sont essentiellement ses sculptures (argile) qui créent cette sensation de vie en mutation.

S’élancent des troncs, à l’extrémité desquelles s’ouvrent comme des gueules de vers géants, venus des profondeurs de la terre. Ils semblent proliférer. D’autres structures poussent au mur et au sol. Étrange association, dans tout cela, d’éléments qui évoquent verdure, alvéoles, nid de petits œufs, écorce griffée…Un peu science fiction (Dune?).

Plus loin, 3 sculptures de femmes de près de 2m 50 de haut prolongeaient cette forêt mystérieuse. Divinités en méditation. Nues, la peau claire, marquées elles aussi de griffures.

Les toiles (acrylique) aux couleurs ardentes et au geste fougueux, de style fauve, venaient compléter l’expo. Mais je ne suis pas sûre qu’elles soient nécessaires. Les sculptures forment un tout. Qui se tient. Vraie création d’un monde fantastique qui nous dépasse. Les peintures sont un peu en décalé…me semble-t-il. C.Hach1C.Hach2C.Hach3Cliquez sur les photos (en deux fois) pour agrandir

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>