Facebook

Jean-Marc Yencesse, espace Dubard

Jean-Marc Yencesse exposait  en mai  à l’espace Dubard, 25 bis rue Verrerie, Dijon.  C’est si rare que cet artiste sorte des œuvres de son atelier…. que ça vallait le coup d’aller voir!  Même si ces peintures dataient plutôt des années 80… On ne s’en lasse pas.

Souvent ourlées de noir, les figures peintes par J.M. Yencesse s’organisent dans le cadre du tableau avec un souci de construction presque architecturale.  Éclatés, morcelés, les formes humaines et les éléments du corps se reconstituent en un ensemble cohérent:  groupe familial (ce thème de la famille est courant chez lui), couple enlassé, personnage seul avec oiseau ou instrument de musique.  On pense inévitablement au cubisme,  mais sans systématisme.  La palette est douce.  Pas de teintes violentes.YencesseB

Voilà pour un certain type de peintures.

Mais, autre facette de son travail,  J.M. Yencesse peint des scènes oniriques.  D’étranges histoires racontées sur la toile.  Avec des costumes, des gestes, des décors …  Mythologie? Bible?  Chacun y va de son interprétation!  Ce sont sans doute  des cohabitations de fantasmes, de souvenirs, de passions, de peurs, de regrets… Tout ce qui fait l’intime.  Tout ce qui est enfoui, retenu, oublié, adoré…. Toutes ces couches géologiques du moi qu’on ne connaît parfois même pas soi-même, mais que l’artiste, lui, a le pouvoir de dégager… YencesseExtrait

 cliquer sur les visuels pour agrandir, en deux fois

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>