Facebook

Rue de la liberté, sculptures

En bonne dijonnaise que je suis, j’ai pris samedi après-midi mon parapluie et mon appareil photos pour aller arpenter la nouvelle rue piétonnisée.

Et en bonne blogeuse d’art que je suis, je vous relate ma rencontre avec les deux nouvelles oeuvres d’art de cette rue de la Liberté, à Dijon.

Gloria Friedman (d’Aignay-le-Duc) a installé un visage de feuillage près de la place François Rude.  « Semper virens »  s’intitule-t-il.  La frondaison de cet arbre en bronze et béton est en forme de tête humaine.  Le tronc est fixé dans un socle qui veut rappeler une motte de terre.  Quatre mètres de haut.  Belle idée.  Franchement pas laid.  (Juste que, peut-être, je n’aurais pas choisi ce vert feuilles ; de loin, on dirait du plastique).  Et pas trop incompréhensible pour le promeneur lambda! C’est important!

Face à l’entrée des Galeries Lafayette se dresse le « Jardin de Poche  » de Didier Marcel (prof à l’ENSA de Dijon).  En fait,  vous avez devant vous un grand tronc d’arbre blanc de 7 m de haut,  moulage d’un arbre véritable ayant existé au Parc de la Colombière.  Et, détail sympa,  il tourne sur lui-même!  Une oeuvre, mi colonne  mi végétal,  insolite, incongrue…  Ce n’est pas pour me déplaire.  (Au pied poussent deux petites vraies plantes. Bof! Elles vont sans doute grandir)

Ces deux sculptures traitent en quelque sorte du sujet  » nature urbaine » :  intéressant.

Je me dis que le choix n’a pas dû être facile pour la municipalité!

Cliquer sur les visuels pour agrandir

1 comment to Rue de la liberté, sculptures

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>