Facebook

Nastia Mallet, Galerie La Source

En avril 2013, la Galerie La Source (Fontaine-les-Dijon) accueillait l’artiste plasticienne Nastia Mallet.

Comme toujours, Nastia Mallet a su créer un climat particulier dans son expo, que l’on ressent dès la porte franchie.  Une ambiance douce, apaisante et fraîche.  Dans la salle du bas,  il y a une unité entre ses toiles, ses aquarelles, ses sculptures et ce qu’elle nomme ses « gnomes et farfadets ».  Unité de teintes, bois et eau.  Unité de thème,  la nature.  Ici, l’esprit de la forêt rôde, bienveillant.  Les arbres sont habités.  Les buissons frissonnent de vies diverses.

Le premier étage révèle la suite de ce petit monde secret.  Les « boîtes  » de l’artiste racontent des histoires,  mettent en scène des instants d’existences.  Travail délicat, féminin, sensible qui réclame qu’on s’attarde devant:  tant de détails à ne pas manquer!  Les petits objets, qu’elle chine de-ci de-là, trouvent leur place dans chaque boîte et se mettent à jouer un rôle insoupçonné… Chacun de ces petits théâtres en miniature a sa propre ambiance bien à lui.

Et les « cires  » de Nastia Mallet sont encore ce qu’il y a de plus  intéressant, à mon avis.  Dans cette matière malléable, elle griffe,  incruste, trace…. Et là encore, il se passe mille choses .  A observer de près!

Cette artiste ne s’est jamais enfermée dans un genre de travail,  ni dans un matériau.  Elle va et vient dans la diversité tout en suivant un fil conducteur qui lui appartient:  son accès à des choses cachées en elle,  en nous.

Cliquez sur les visuels pour agrandir

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>