Facebook

Jurga, Galerie Entrée Libre

Mars 2013;  des sculptures de Jurga étaient à la galerie Entrée Libre (Caisse d’Epargne, place de la Nation, à Dijon). Poésie de l’enfance.

J’avais vu une exposition « Soutine » à Paris il y a peu… Et voilà que je retrouve ici quelques gosses aux oreilles décollées et au nez pointu-tordu qui ressemblent bien à certains portraits faits par le peintre.  Information prise, Jurga, est une admiratrice de Soutine et reproduit en sculpture quelques uns de ses personnages.

Mais là n’est pas le plus important de cette exposition.  Les terres cuites (et bronzes) de cette artiste d’origine lituanienne occupent l’espace avec force et persuasion.  Ultra réalistes,  parfois de taille humaine,  ses créatures sont impressionnantes de vérité  (bel esprit d’observation de la part de l’artiste).  Mais,  en même temps,  elles appartiennent à un autre monde.  Réels et irréels à la fois...   Personnages sortis de contes pour enfants… Un peu désuets, ou hors du temps.  Gavroches et  fillettes maigriottes… Gosses gênés dans leur corps, dégingandés… Tristounets ou boudeurs…  Rêveurs  ou  inquiets…  L’aspect rugueux de la sculpture leur offre aussi ce caractère indécis:  comme dégagés d’un fond sous-marin où ils auraient longtemps séjourné.  (Ce fond sous-marin pourrait bien être le souvenir, la mémoire).

Attachants,  ces gamins,  qu’ accompagne qui un ange, qui une grand-mère, qui une maman  …  portent en eux le mystère de l’enfance.  C’est un art hyper figuratif, auquel je pourrais reprocher , comme je le fais souvent,  de trop représenter la réalité  (l’art doit apporter autre chose) .  Mais,  franchement, ces sculptures m’ont touchée , justement,  peut-être, par leur présence troublante,  leurs voix figées,  leurs questions muettes  pesantes,  leurs images fantômes…Des sculptures qui interrogent la réalité.

Cliquer sur les visuels pour agrandir

 

 

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>