Facebook

Valérie Snobeck, au Consortium

En septembre 2012, Consortium, l’une des 3 expos m’avait touchée, celle de Valérie Snobeck

Je dirais,  peu importe la technique…..Je n’ai pas trop compris le processus de l’artiste…. A la base, est-ce un miroir dont elle a enlevé le tain à force de grattage et d’utilisation d’acide?  Puis aurait-elle imprimé un film sur le vitrage ainsi obtenu? Ou est-ce vraiment la simple feuille qui reste après l’écorchure radicale du miroir?  J’avoue ne pas savoir.

Mais en tout cas, le résultat est là.  Poignant. On est devant des sortes de suaires, ou de voiles aux bords roulottés, ou de papiers extrêmement fins et plissés que l’artiste a posés derrière des vitres.  Comme on mettrait en vitrine des parchemins précieux qui seraient sortis d’une fouille archéologique.  Les vitres sont à l’intérieur de châssis en bois brut (châssis de tableaux), tenues avec de grosses ferrures flambant neuves.  Bref, la présentation semble volontairement soignée, presque spectaculaire. Mise en évidence. Les « feuilles » sont toutes enfermées dans ces cadres qu’on dirait sécurisés.  Sauf une.  Elle est à l’air libre, un peu comme un linge qui sècherait.

Toutes ces « feuilles »  sont teintées de pâles couleurs, couvertes de légers dessins hachurés etc.  On pense à des empreintes (mais n’est-ce pas réellement des empreintes?). On pense à des peaux.  Et j’aime imaginer que ce sont des miroirs hantés, aux reflets fantômes… Encore vaguement visibles pour ceux qui savent regarder.

Et l’artiste utilise aussi des filets de chantiers (qui protègent les échafaudages).  A travers leurs mailles serrées, la vue se brouille. On devine plutôt qu’on ne voit.  Il y a recul, distance entre le regardant et l’œuvre… Il n’a pas accès direct.

Tout cela est étonnant de suggestions, de questionnements, de poésie.  L’artiste a pensé l’œuvre, travaillé des matériaux, joué habilement avec le hasard.

Oui! L’art contemporain, ici, prend mon cœur!  L’inventivité plastique, ici, existe.

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>