Facebook

Antonin Malchiodi, à Nü Köza

Un régal à la galerie Nü Köza! En avril 2012: les dessins et gravures d’Antonin Malchiodi .

Petit monde fantasmagorique que celui de cet artiste nancéien. Une foule de personnages farfelus, grotesques, grimaçants, souvent mi-homme mi-bête, circulent dans son œuvre. On y voit des scènes où ça fourmille allégrement. Ce sont de véritables tableaux à la Bruegel l’ancien ou à la Jérôme Bosch . Mais, parfois, une seule créature occupe la feuille.

Les héros nés de l’imagination débridée d’Antonin Malchiodi sont blessés par la vie, déchirés (on retrouve d’ailleurs plusieurs fois le thème de la couture), cassés, infirmes,  empêtrés dans des cauchemars… Certains tentent de s’échapper en s’envolant. On est devant une sacrée critique de notre société, et l’actualité triste et grisouille est bien présente…Humour noir assuré!

Un coup de crayon sûr, une utilisation discrète de la couleur, de bonnes organisations de lignes et de formes sur la feuille …C’est un travail d’artiste, à ne pas manquer.  N’oubliez pas de regarder aussi les petits recueils de l’artiste, texte et images se marient pour une poésie sensible et drôle.

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>