Facebook

Catherine Scellier, au Grenier

Les sculptures de Catherine Scellier ont trouvé un lieu qui leur convient parfaitement , le Grenier de Talant. C’était en janvier 2010…

Ils crient ou gesticulent.  Ils vous jettent un clin d’œil complice ou se fendent d’un sourire coquin. Ils souffrent, parfois. Rampent, s’écartèlent, chutent. Avancent, courent, foncent…Et tentent de décoller. Cherchent leur équilibre dans ce monde compliqué…Hésitant entre l’ange, l’homme, le phénomène ou l’animal…Scellierscellier2

Les personnages de Catherine émergent d’éléments dénichés dans la nature: bois, pierre ou os.  De ces morceaux qu’on croyait morts, jaillit une extraordinaire énergie nouvelle. Comme engendrée par eux. Par la grâce de l’artiste. Le travail du raku, en s’intégrant à la matière naturelle, en la prolongeant, en lui redonnant vie, fait naître d’étonnantes créatures, qui nous ressemblent, mais qui ont quand même leur propre existence. Devant elles, nous voilà partagés entre le sourire, la tendresse et l’émotion. Leur danse est souvent si belle…

Catherine est une vraie créatrice.

N’oubliez pas, dans cette superbe expo, de vous arrêter devant les toiles de l’artiste et les petits personnages en cire blanche, collés sur des cartes. Autre aspect de son travail, très  intéressant.

Cliquez sur les photos pour les agrandir (en deux fois)

Vous pouvez aussi lire en « textes en résonnance » qque chose que j’avais écrit pour Catherine Scellier il y a quelques années (Le monde est une vaste patinoire)

Voyez son blog (ma blogoliste)

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>