Recevoir un email pour chaque nouvel article?

Fatimane, la Coupole

Fatimane expose « de guerre lasse » salle de la Coupole, rue ste Anne, à Dijon jusqu’au 8 décembre (dans le cadre du festival Les Nuits d’Orient) cf horaires dans « pages », « calendrier des expos », sur ce blog

Je ne sais pas si j’ai vu la version définitive de l’exposition. C’était normalement commencé quand j’y suis allée, la date était bonne, mais… personne pour accueillir le visiteur, et une dizaine de grandes toiles aux murs, rien d’autre. Un vide peut-être voulu. Cette salle demande en général à être occupée dans son extrême volume. Pas aisé. Et là, l’espace central était laissé à lui même. Impressionnant de solitude!

Impressionnants aussi les visages peints par Fatimane. Le grand format y est pour quelque chose. Mais également la force des regards. Fatimane est un bon peintre. Le geste fort. La palette souvent en camaïeux de noirs ou de rouges.

Les peintures sont visiblement faites à partir de photos. On y retrouve le célèbre petit garçon, migrant mort sur la plage. Le sujet, c’est la guerre. La guerre est toujours quelque part dans le monde. Les civiles, les familles en sont les victimes. Et Fatimane veut nous toucher… Il le fait de façon réaliste, peu originale, mais efficace: visages d’enfants en larmes, de femmes qui crient, un père tenant sa fille morte dans ses bras. La guerre n’est présente que par cette souffrance… Et ça suffit. L’émotion de l’insupportable est là.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>