Facebook

Prendre l’ AIR …

Je vous raconte cette belle histoire:  une artiste a un mari industriel.  Celui-ci fait construire un hangar sur la zone des Cortots,  à Fontaine-les-Dijon.  Elle lui demande alors (gentiment!) de lui emprunter ce local le temps d’une expo avec ses meilleurs amis artistes.  Après, il pourra se le réapproprier pour le boulot !

Vous suivez?

Elle réunit donc les amis en question en leur proposant ce lieu,  assorti d’un sujet qu’elle choisit elle-même:   « Air »…. Pourquoi ça?  Parce que le mari fabrique du matériel de ventilation… !

Génial!  Voilà donc une dizaine d’artistes réunis dans un grand espace atypique, autour d’un thème inspirateur!  (Non! pas aspirateur!)  Ils jouent le jeu.  Trop contents!  Et ça donne une superbe exposition au caractère éphémère:  jamais plus ce lieu n’accueillera d’artistes et certaines œuvres n’auront qu’une vie, celle de l’exposition « Air ».

« Air », c’était rue des Ponnières (derrière Géant Casino) , dans la société Eric.  Et c’était en juillet 2013.

Christiane Bruley (puisqu’il s’agit d’elle!) présente ses peintures sur métal.  Et elle les a habilement intégrés à un circuit de tuyaux de ventilation.

Fred Gagné a monté une spirale géante en plastique lourd et transparent.  Il y a dessiné quelques traces et quelques signes persos.  Cette cabane, tout en rondeurs et en clarté, bouge au gré des souffles qui passent.

Catherine Scellier a amené l’un de ses célèbres anges en apesanteur et l’a transformé en ange bleu… Le voilà merveilleusement métamorphosé pour l’occasion.

Christophe Chéret a monté une belle et grande structure faite de voiles blancs et de cordes noires.  Elle gonfle légèrement quand certains ventilateurs se mettent en route au passage des visiteurs!

Viola Montenot s’est appliquée avec délice à réaliser une série de petites miniatures sur le thème « Air ».  De subtiles collages à regarder de près.

Eric Mappa a créé une magnifique installation qui évoque le souffle  ( inspiration-expiration-respiration)…  Comme un immense cornet en lamelles de bois,  qui semble aspirer d’autres lamelles plus fines et plus légères assemblées sur une petite surface carrée… Mouvement absent,  et pourtant impression de mouvement…

Joël Petot a posé deux de ses sculptures de bois brulé.  L’une d’elles, telle un tepee, abrite des livres qui s’ en échappent et s’envolent.  L’autre est plantée dehors, à l’entrée, comme deux ailes noires…

 Florian Rosier, outre certaines de ses œuvres de verre présentées ici,  a créé une structure verre et rubans colorés.  Ceux-ci se mettent en mouvement à la moindre circulation d’air.

Michel Potherat a peint de grandes sanguines où flottent quelques corps nus,  à peine perceptibles,  pris dans un vent irrésistible…

Patrice Carpentier a accroché ses toiles de mers agitées par les tempêtes…

Cliquer sur les visuels pour agrandir  Et poser la flèche de la souris sur le visuel pour faire apparaître le nom de l’auteur

 

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>