Facebook

Hypothèse 222, les cubes…

Je vous rappelle que Hypothèse 222 est un collectif qui associe trois artistes plasticiens dijonnais:  Christine Delbecq, Emmanuelle Grand et  Alain Steck.  Ils se sont impliqués dans l’opération « 50 ans d’amour »  et ont travaillé un mois durant avec les enfants des rues de Bombay (auxquels se consacre l’ONG  Snehasadan) .  Ils ont encadré pour eux des ateliers d’art plastique.  Les enfants ont  ainsi réalisé une œuvre collective faite de cubes géants.

Et cette fois, ça y est!  les cubes ont pu voyager (grâce à la générosité de beaucoup d’entre vous, sûrement)  et sont arrivés en France.  Ils sont en Bourgogne,  et devraient aller s’exposer à Lyon, Paris…

   Pendant quelques jours, deux d’entre eux ont été installés  à la médiathèque de St-Apollinaire. Les autres se répartissaient dans la ville:  Intermarché, la Crèche …etc.

Et dans cette médiathèque,  dès l’entrée,  les 3 artistes montraient chacun une oeuvre,  qui fait écho de leur aventure en Inde.  Chacun à sa façon.  (Oeuvres qui avaient déjà été montrées à l’ABC.  Celle de C. Delbecq, photo du haut).    Et….petit coup d’émotion, quand même,  en tournant autour des deux cubes géants.  Ceux qu’on a vus si souvent en gestation sur Facebook ou ailleurs !

Leurs faces sont couvertes des peintures des enfants,  ordonnées en collages harmonieux. Des photos d’identité des jeunes artistes ont été placées dans des endroits choisis.  L’intérieur est garni de dessins-graffitis réalisés par ces mêmes enfants et s’ouvre sur un matelas de coussins:  un espace de lecture idéal dans cette médiathèque.

Cliquer sur les visuels pour agrandir

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>